Hermès n'est âgé que de 15 mois mais sa mort était déjà programmée.

Le refuge "Les Amis des bêtes" situé à Royan (17) l'a sauvé in extremis de la piqure fatale.
Le destin d'Hermès prend alors un autre chemin lors de sa rencontre avec Didier son nouvel ange gardien, qui repère en lui ses grandes facultés d'apprentissage, suffisantes pour lui faire intégrer la brigade cynophile de gendarmerie.
Grâce à cette chaîne d'intervenants Hermès peut faire un trait sur son passé et voir l'avenir en bleu.
Source/Photo SudOuest

 hermes malinois royan

Aucune opinion sur "Voué à l'euthanasie Hermès devient Chien gendarme".

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User