Le jeune chien âgé d'un an et demi a littéralement été exécuté pour rien.

Cet article relate un incident tragique survenu le 3 janvier 2023, où Snatch, un jeune chien croisé malinois, a été tué par le propriétaire d'une résidence dans le sud talmondais. Snatch se promenait avec sa mère Haya et leur maîtresse Laura lorsque ce fait ignoble s'est produit.

En audience correctionnelle le 7 novembre, la partie civile a expliqué que Snatch a été tué d'un coup de fusil à l'extérieur de la propriété. La procureure de la République a qualifié l'acte de méchanceté, réfléchi, une rancœur, de la mauvaise foi, et une peine de prison avec sursis a été requise.

Le prévenu, en se défendant, a affirmé avoir agi par peur que le chien n'agresse ses animaux, prétendant avoir tiré en l'air pour effrayer Snatch. Il a aussi déclaré que le chien n'avait pas été agressif. POURTANT LE CHIEN EST MORT.

La défense a soutenu que le prévenu aimait les animaux et avait simplement voulu protéger les siens, demandant sa relaxe. LA DEFENSE NE SEMBLE PAS CONNAITRE L'ARTICLE 521-1 DU CODE PÉNAL ?

Cependant, le tribunal, dans son jugement rendu le 23 novembre 2023, n'a pas suivi l'argumentaire de la défense et a condamné le prévenu à six mois de prison avec sursis. Il lui est également interdit de détenir une arme pendant cinq ans et de posséder des animaux pendant deux ans. Il doit également payer 2 500 euros de dommages et intérêts à Laura, ainsi que 1 000 euros chacun à l'association Urgence maltraitance animale et à la fondation Brigitte Bardot.

snatch

SOURCE ACTU.FR

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User

am1    am2   am3

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.