Un chien malinois abattu par les policiers dans le quartier de Chevreux à Soissons

Vers 13 h 30, ce jeudi, les policiers sont intervenus dans le quartier de Chevreux à Soissons après le signalement d’un chien qui avait mordu deux personnes. Un homme et une femme ont en effet été attaqués par un berger malinois au niveau du 5 allée Pierre-Mendès-France. L’un a été mordu au niveau du coude tandis que l’autre a été atteint à la cuisse.

Le chien se situait au pied des immeubles dans une cour en partie fermée par des grilles, sur ce que l’on nomme la dalle dans ce quartier. Son maître qui vivait dans un appartement au dernier étage, aurait fait ses cartons et déménagé dans la matinée et aurait volontairement laissé son chien, selon plusieurs témoins.

À l’arrivée des policiers, le chien aurait foncé sur un des fonctionnaires qui a alors tiré en sa direction. Le projectile n’a pas atteint l’animal qui s’est enfui par une autre sortie où d’autres policiers étaient présents. Ils ont tiré un coup de feu et touché l’animal qui s’est mis à l’abri dans un garage inoccupé. Là, le malinois a à nouveau été visé et touché avant de se réfugier dans une maison inhabitée, rue du Réseau-Vérité-Française. Blessé et agressif, il a été abattu à cet endroit par les forces de l’ordre.

Les faits ont duré une quinzaine de minutes. Avant de tirer sur le chien,les policiers ont contacté les services qui pouvaient éventuellement leur fournir un équipement qui permette d’endormir l’animal. Ce matériel n’étant pas disponible, ils ont dû faire usage de leur arme. Une enquête a été ouverte, notamment pour retrouver le maître du chien.

La police municipale de Soissons a été chargée d’apporter l’animal aux services vétérinaires de la préfecture pour procéder à des analyses. Il s’agit en particulier de vérifier que l’animal n’était pas porteur du virus de la rage, ce qui permettrait de comprendre son comportement initial. Les deux victimes ont été emmenées à l’hôpital pour être soignées. Leurs morsures seraient superficielles.

Rencontrée près de la dalle, une jeune femme qui habite le quartier explique qu’elle a assisté à une partie de la scène. Choquée, elle raconte : « Depuis le matin, le chien était là et il avait faim et soif. Des gens lui ont donné à boire et à manger. Il n’était pas agressif. Ce n’était pas un chien méchant. Au contraire. Il s’appelait Narko. » Selon elle, l’animal ne se serait montré agressif qu’après l’intervention d’un homme qui aurait tenté de le capturer à l’aide d’une corde. C’est cette personne qui pourrait avoir été mordue la première.

Source: https://abonne.lunion.fr/

malinois.abattu

Dernières photos Instagram du Malinois